Les chats retombent-ils toujours sur leurs pattes?

Chats

La capacité des chats à retomber sur leurs pattes dépend de ce que l’on appelle le réflexe de redressement. Les chatons commencent à le développer à partir des troisième et quatrième semaines de leur vie, et le perfectionnent autour des sixième et septième semaines. Grâce à ce réflexe, les chats qui tombent dans le vide réalisent avec leur corps un mouvement giratoire dans l’air, qui leur permet de finir avec les pattes tendues vers le sol, même quand ils tombent de dos.

Comment fonctionne le réflexe de redressement?

Ce réflexe s’active grâce à la stimulation du vestibule, une structure sensorielle située dans l’oreille interne, qui est capable de détecter et communiquer au cerveau la position de la tête et le mouvement auquel elle est soumise. Quand ce réflexe s’active, la tête commence à tourner pour récupérer son orientation normale. Pendant que la tête tourne, le chat rassemble ses pattes avants et étire ses pattes arrières et sa queue, commençant ainsi la rotation du corps. La partie avant du corps tourne jusqu’à 180° alors que la partie arrière tourne dans la direction opposée. À mesure qu’il continue de tomber, le chat réalise le mouvement inverse, étirant les pattes avant et ramenant les pattes arrières.
Pendant la chute, le chat fléchit également la colonne vertébrale permettant ainsi aux parties avant et arrière de son corps de tourner dans des axes différents. Grâce à ce réflexe, quand il atteint le sol, le chat s’est déjà stabilisé, et est donc préparé à recevoir l’impact et à amortir le coup avec la colonne vertébrale courbée et les quatre pattes pointées vers le bas.

Réflexe, agilité et sens de la vue.

Derrière ce réflexe, ne se cache pas uniquement le système vestibulaire des chats, on y trouve également la grande agilité dont il fait preuve. Sa colonne vertébrale particulièrement flexible permet ce mouvement giratoire.
La queue aide à stabiliser le chat durant sa chute mais il semblerait qu’elle ne soit pas déterminante pour faire demi-tour puisque même les chats sans queue, comme les races Manx ou Cymric, peuvent se redresser dans leur chute. Ce qui semble fondamental en revanche est la vue, au moins dans la phase durant laquelle le chat perfectionne encore le réflexe : une fois perfectionné, même les yeux bandés, un chat pourrait se redresser dans l'air.

Ce n’est pas pour rien qu’on dit qu’ils ont 7 vies.

Grâce au réflexe de redressement, la majorité des chats survit à des chutes qui s’avèreraient fatales pour un homme. De fait, différentes statistiques indiquent que les chats survivent après une chute dans le vide dans 90% des cas. Si l’on établit une comparaison avec les humains, en général, rares sont les personnes qui survivent après une chute d’une hauteur équivalente à six étages ou plus, tandis que beaucoup de chats ont survécu à des chutes plus importantes. On rencontre même le cas d’une chatte qui est tombée du 32ème étage d’un immeuble de New-York, qui a non seulement survécu à sa chute mais en plus s’en est tirée avec seulement quelques lésions minimes.

Le syndrome du chat parachute.

En revanche, le fait que les chats aient la capacité de survivre à une chute de grande altitude, ne veut pas dire qu’ils sortent indemnes de leur chute. Malgré quelques cas exceptionnels, la majorité des chats qui tombent d’une altitude supérieure à 7 mètres (l’équivalent de 2 étages) s’en sortent avec de multiples dommages. Ces lésions sont si caractéristiques, que dans le milieu vétérinaire, on les connaît sous le nom de syndrome du chat parachute ou du chat volant.

Les chats porteurs de ce syndrome ont généralement moins d’un an et sont souvent tombés en chassant un oiseau ou un insecte, ont glissé en marchant sur une balustrade ou sur le rebord d’une fenêtre ou ont mal évalué les distances pour sauter d’une fenêtre ou d’un balcon. Pour les chats, il est naturel de sauter en l’air jusqu’à retomber sur leurs pattes mais il ne faut pas mettre à l’épreuve leur instinct de survie avec des chutes qui pourraient être évitées. Pour cette raison, il faut être prudent et quand il commence à faire chaud il est judicieux de protéger les fenêtres et les terrasses avec des moustiquaires, des grillages ou des stores, ou éviter que le chat y ait accès sans surveillance. 

Pour votre intérêt

Pourquoi les chats boivent peu d’eau?

Il est vrai, qu’en général, les chats boivent peu d’eau. Cependant, l’eau est essentielle pour eux pour plusieurs raisons.

La qualité de vie des chiens et chats dépend de leur alimentation

Selon un ancien dicton, énoncé pour la première fois par Ludwig Feuerbach en 1863, «on est ce que l’on mange».