Pourquoi les chats ronronnent-ils?

Chats

Le ronronnement est l’une des vocalisations les plus caractéristiques et les plus appréciées du chat, mais il reste encore quelques secrets sur sa signification exacte.

Pendant de longues années, nous ne connaissions pas le mécanisme grâce auquel les chats pouvaient produire ce son. Aujourd’hui, on sait que les chats ronronnent par la contraction et la relaxation rythmique des muscles du larynx. Avec sa vibration, le larynx régule le passage d’air vers les cordes vocales. Il en résulte un son grave et continu que le chat peut produire avec la bouche fermée et dans lequel seule une petite pause entre une phase et l'autre de la respiration peut être constatée.

Les chatons aussi ronronnent.

Les chats commencent à ronronner dès leur plus jeune âge. À l’âge de deux jours, on peut déjà entendre les chatons ronronner pendant qu’ils tètent. On pense que dans cette situation, le ronronnement peut avoir la même signification que le sourire d’un bébé : il indique à la mère que tout va bien et contribue à renforcer leur relation. Avec le temps, les situations dans lesquelles les chats ronronnent se multiplient.

Les chats peuvent ronronner lors d’une relation amicale avec un autre chat, quand les mères allaitent les chatons, quand ils font la cour ou pendant une séance de câlins réciproques.

Les chats ronronnent également quand une relation amicale naît avec une personne. On peut les entendre ronronner pendant qu’on les caresse ou qu’ils veulent de l’attention ou qu’ils veulent manger. De plus, une étude récente suggère que le ronronnement dirigé vers les gens varie en fonction du contexte.

Un ronronnement pour chaque occasion.

Les amoureux des chats savent faire la différence quand, par exemple, le chat ronronne pour demander à manger ou quand il ronronne parce qu’on le caresse. Comparé avec le second, le premier ronronnement serait plus aigu que le son grave typique, atteignant même par moments une fréquence similaire à celle des pleurs d’un bébé. Les gens trouvent habituellement de tels sons désagréables, et tendent à réagir de manière urgente. On ne sait pas si les chats altèrent leur ronronnement de manière consciente pour demander à manger mais le fait est que ce type de vocalisation plus aigüe les rend « irrésistibles » pour la plupart des gens, qui souvent prêtent alors attention au chat.

Les chats peuvent aussi ronronner quand ils sont seuls. Souvent, ils le font quand ils se détendent allongés sur une couverture qu’ils amassent avec leurs pattes, ou quand ils se frottent contre un objet.

Connaissant la nature plaisante des situations dans lesquelles les chats ronronnent habituellement, on a longtemps pensé que le ronronnement exprimait un état de satisfaction et de bien-être. Cela est aussi dû aux nombreux autres signaux corporels qui accompagnent le ronronnement : yeux mi-clos, clignements lents, muscles relâchés…

Cependant, les chats ronronnent aussi dans des situations qui n’ont rien d’agréable, comme par exemple quand ils ont peur, qu’ils sont malades, ou qu’ils ont mal. Les vétérinaires le savent bien, puisque selon une étude récente, presque 20% des chats ronronnent pendant une consultation chez le vétérinaire, rendant alors difficile l’auscultation des poumons et du cœur.

Cela laisse à penser qu’au-delà du plaisir, le ronronnement exprime une émotion intense, qui est ou non agréable. Il pourrait également indiquer que le chat ne se sent pas menacé et pourrait servir à attirer l’attention et créer un contact avec un autre individu. Il est en ce sens comparé au sourire humain qui peut exprimer de la joie mais aussi des états inconfortables ou de la douleur, états dans lesquels l’individu cherche le soutien de son entourage.

Le pouvoir curatif du ronronnement.

Les hypothèses sur la fonction du ronronnement ne s’arrêtent pas ici. Certains ont établi une relation entre le ronronnement et la libération de substances qui réduisent la perception de la douleur (des endorphines) et il a aussi été suggéré que le ronronnement aurait un pouvoir curatif pour le chat. Quand il ronronne, le chat produit des vibrations à des fréquences entre 25 et 150 Hz, semblables à celles utilisées pour favoriser la réparation de fractures, traiter des problèmes musculaires et articulaires ou soulager la douleur. Naît alors l’hypothèse selon laquelle le ronronnement pourrait être une sorte de mécanisme interne d’auto-guérison qui accélère le temps de récupération en cas de lésions et qui pourrait également servir à garder les os forts et les muscles toniques.

Cependant, la fonction exacte du ronronnement n’a toutefois pas été établie et il faudra attendre les résultats de futures recherches pour révéler les secrets qu’il reste encore à découvrir sur le ronronnement des chats.

Pour votre intérêt

Pourquoi les chats boivent peu d’eau?

Il est vrai, qu’en général, les chats boivent peu d’eau. Cependant, l’eau est essentielle pour eux pour plusieurs raisons.

La qualité de vie des chiens et chats dépend de leur alimentation

Selon un ancien dicton, énoncé pour la première fois par Ludwig Feuerbach en 1863, «on est ce que l’on mange».